La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

  

  1. Qu'est-ce que l'Auto Hypnose ?

  Voilà la question à laquelle je vais tenter de répondre au cours des pages suivantes.

 

  L’Auto-Hypnose est la pratique de l’Hypnose sur - et par - soi-même. Pour comprendre ce qu’est l’Auto-Hypnose, il est donc nécessaire de savoir préalablement ce qu’est l’Hypnose.

 

  Alors, l’Hypnose c’est quoi ?

 

  L’Hypnose Ericksonienne

 

  L’Auto-Hypnose, telle qu’enseignée dans cet ouvrage, est dite Ericksonienne, c'est-à-dire issue des travaux de Milton Erickson.

 

  Alors que l'Hypnose Classique, aussi nommée « Hypnose Traditionnelle », pratiquée le plus souvent lors de spectacles, est dirigiste, basée sur la suggestion directe (des suggestions semblables à des ordres, par exemple : « dormez ! ») et sur la supériorité de l'hypnotiseur, l'Hypnose Ericksonienne est plus douce et respectueuse de l'écologie de la personne.

 

  Les méthodes de suggestion indirecte de l’approche Ericksonienne permettent de contourner les barrières conscientes et la résistance du sujet hypnotisé (sa logique, sa raison, son esprit critique).

 

  L’Hypnothérapeute Ericksonien utilise également la suggestion directe dans sa pratique.

 

  Exemples de suggestions en Hypnose Ericksonienne

 

  Pour vous aider à comprendre ce que sont les suggestions indirectes, en voici quelques exemples simples :

 

  - « N’entrez pas en état hypnotique avant d’être bien installé dans ce fauteuil ».

 

  Dans cet exemple, le praticien suggère implicitement à la personne qu’elle entrera en état hypnotique lorsqu’elle sera bien installée. (Technique de la Présupposition)

 

  - « Savez-vous si cet état va s’approfondir avant ou après que j’ai de nouveau dit : détendez-vous ? »

 

  Quelque soit la réponse du sujet à ce choix illusoire, qu’il sache ou non s’il va se détendre avant ou après l’énonciation de la suggestion « détendez-vous », il reconnaît implicitement, en répondant à la question, qu’il va se détendre… (Technique du Double-Lien).

 

  - « Alors que vous entendez ma voix, et que vous ressentez le contact entre le dos et le dossier du fauteuil, cet état devient deux fois plus profond ».

 

  Le praticien énonce ici deux Truismes, c'est-à-dire deux éléments objectivement présents et qui ne peuvent pas être contestés (l’un auditif : « vous entendez ma voix », l’autre kinesthésique : « vous ressentez le contact entre le dos et le dossier du fauteuil »). Ces Truismes, qui ne peuvent être qu’acceptés par la personne, la positionnent dans un état mental d’acceptation qui favorise son adhésion à la suggestion directe qui suit « cet état devient deux fois plus profond ». La série de Truismes (nommée « Yes-Set ») est reliée à la suggestion directe par une liaison de cause à effet (alors qu’il se passe ceci, cela se produit).

 

  - « Et plus la respiration ralentit, et plus cet état s’approfondit ; et plus cet état s’approfondit, et plus la respiration ralentit ».

 

  Dans cet exemple, l’Hypnothérapeute créé une boucle (et plus plus ça fait ceci, et ça fait cela, et plus cela se produit, et plus ça fait ceci).

 

  - « N’approfondissez pas cet état tout de suite ».

 

  Que se passe t-il le plus souvent lorsque vous demandez à un enfant de ne pas faire quelque chose ? Il le fait. L’Inconscient fonctionne comme un jeune enfant, et ne comprend pas directement la « Négation » (les « ne pas » ou « ne plus »). Le sujet, ou plutôt son Inconscient, réagira principalement de deux façons à la réception de cette suggestion : soit il approfondira l’état (même si, dans un second temps, par un processus intellectuel, son conscient pourra refuser l’approfondissement, conformément à sa compréhension de la suggestion, l’effet immédiat se sera néanmoins produit). Soit la personne fera tout l’inverse de la directive donnée, et approfondira l’état hypnotique. Dans les deux cas, le praticien atteint son objectif : l’approfondissement de la transe.

 

  Milton Erickson disait que « la thérapie est un combat où votre adversaire rêve que vous gagniez, mais où il fera tout pour vous en empêcher ! ».

 

  - « Lorsque vous aurez l’impression ou la sensation d’être en Hypnose, j’aimerais que vous me le signaliez par un mouvement de tête. »

 

  En acceptant la tâche donnée, la personne accepte également et implicitement qu’elle sera en Hypnose à un moment de la séance.

 

  - « Et alors que le corps est à gauche du bras droit, et à droite du bras gauche, cet état s’approfondit. »

 

  Dans cet exemple, l’Hypnothérapeute confusionne (embrouille) et occupe le conscient de la personne, détourne son attention, pour que la suggestion directe (« cet état s’approfondit ») atteigne plus facilement son Inconscient.